CAP
Monteur en installations sanitaires

Pour qui

est destinée la formation?

Objectifs

de la formation

Le champ d'intervention du CAP Monteur en installations sanitaires comporte six activités principales : organisation du poste de travail sur chantier à partir des documents définissant l'ouvrage, en prenant en compte les particularités du chantier et en préparant les outillages et matériels ; Mise en place des équipements individuels et collectifs de protection et de sécurité ; Pose des matériels sanitaires ; Façonnage et pose des réseaux fluidiques ; Mise en service d'installation après essais et contrôles ; Paramétrage de régulation simple sur une installation sanitaire. Le titulaire du CAP doit être capable : -d'identifier l'environnement de son intervention ; -de respecter les prescriptions et définitions de l'ouvrage ; -de mettre en œuvre les techniques de réalisation des installations sanitaires des logements et des équipements collectifs et industriels ; -de communiquer avec les autres intervenants et de travailler en équipe.

Admission

Après un parcours de formation initiale ; en contrat d'apprentissage ; après un parcours de formation continue ; en contrat de qualification ; par candidature libre ; par expérience ; dispositif VAE. Composition des jurys : 50 % de formateurs, 50 % de professionnels.
Le programme
de la formation
Matières
Horaire hebdomadaire 1ère année
Horaire hebdomadaire 2ème année
Enseignement professionnel
Analyse d'une situation professionnelle
0
0
RĂ©alisation d'ouvrages courants - vie sociale et professionnelle
0
0
ContrĂ´le / mise en service
0
0
Enseignement général
Français et histoire-géographie
0
0
Mathématiques-sciences
0
0
Education physique et sportive
0
0
Total
0
0
Quels métiers pour demain ?

Le monteur en installations sanitaires est un ouvrier professionnel employé par des entreprises du bâtiment qui réalisent des installations sanitaires des logements et des équipements collectifs et industriels. Il intervient en chantiers de constructions neuves ou sur des installations existantes.

Poursuite d’études

Après un CAP d’Installateur sanitaire, il est possible d’envisager :

Au niveau V des diplĂ´mes :
un autre CAP en complément du premier,

au niveau IV des diplĂ´mes :
Brevet professionnel Equipements sanitaires,

ou éventuellement, un Baccalauréat professionnel du même secteur :

  • Bac pro EnergĂ©tique option A : installation et mise en Ĺ“uvre des systèmes Ă©nergĂ©tiques
    et climatiques,
  • Bac pro EnergĂ©tique option B : gestion et maintenance des systèmes Ă©nergĂ©tiques et climatiques.